Entretien des châssis et portes d'entrée

TOUT DE SUITE APRÈS LA POSE

Vitrage

 Après la pose de vos fenêtres, le vitrage peut être très sale.

  • Enlevez dès que possible les étiquettes et les cales en mousse.
  • Rincez bien le vitrage à l’eau claire et de façon abondante pour enlever l’excès de poussière abrasive. Puis nettoyez le vitrage normalement et vérifiez s’il y a encore des salissures présentes.
  • Enlevez soigneusement les éventuels dépôts de résidus de silicone, colle, mastic, ciment…
  • Utilisez exceptionnellement et avec précaution un grattoir spécial ou une lame de rasoir.
  • Soyez prudent : le risque de rayure est grand, surtout si le vitrage est enduit (exemple : vitrage auto-nettoyant). Dans ce cas, éviter d’utiliser un tampon abrasif ou du vinaigre.

Vos profilés

Si vos fenêtres et vos portes sont pourvues d’un film de protection, enlevez-le immédiatement après la pose. Ne laissez pas le film plus de 2 à 3 semaines. Sinon, la colle peut durcir et laisser des traces sur le profil.

Rincez le profil, tout comme le vitrage, avec de l’eau claire et de façon abondante.


DANS UNE MAISON EN TRAVAUX

Protégez vos fenêtres et vos portes pendant les travaux de plâtre ou d’enduit avec un film en plastique. Fixez le film uniquement avec du ruban adhésif résistant aux UV (par ex. Tesakrepp 4323). Ne laissez ce ruban adhésif sur votre fenêtre qu’au maximum 2 semaines afin d’éviter des traces de colle sur la fenêtre.

Evitez les éclaboussures de plâtre, béton, rouille, poussière excessive, peinture ou produit de traitement de façade.
Eviter lors des travaux de soudage ou de meulage que des restes métalliques jaillissent sur le vitrage. Ceux-ci ne peuvent plus être enlevés par après.

ALU

Des solutions d’acide chlorhydrique dilué pour enlever le voile de ciment ne doivent pas entrer en contact avec les profilés en aluminium.

AFRORMOSIA 

Cette essence de bois réagit très rapidement à des résidus de plâtre et de ciment. Une fois sur le bois, ils provoquent des taches noires. Nous vous conseillons de laisser ces taches pendant plus ou moins un an. Elles disparaîtront progressivement. La couche de finition est-elle endommagée ? Il faut l’appliquer à nouveau. Poncez le profilé et commencez le traitement curatif. 


LE NETTOYAGE PÉRIODIQUE DES PROFILÉS

Fréquence de nettoyage

Pour des portes et fenêtres posées en zone rurale neutre et lorsqu’elles sont régulièrement exposées aux eaux de pluie, nous préconisons un nettoyage au moins 2 fois par an. Si vous habitez en zone urbaine, marine, industrielle, près d’une route très fréquentée ou tout autre endroit où la menuiserie sera plus exposée à la pollution, nous préconisons un entretien de vos fenêtres et portes au moins 4 fois par an. Cela vaut aussi pour les menuiseries qui sont rarement ou jamais exposées aux eaux de pluie.

Méthode de nettoyage 

CONSEIL/ Nettoyez vos profils lorsque vous lavez vos vitrages. Il vaut mieux nettoyer les deux tout aussi souvent et de la même façon. 

  • Rincez d’abord les châssis avec de l’eau claire du robinet afin d’enlever les légères salissures qui ne se sont pas encore incrustées, comme du sable, de la poussière, des algues, de la mousse ou de la pollution atmosphérique.
  • Passez ensuite les fenêtres à l’eau savonneuse. Utilisez de l’eau claire avec un détergent neutre (pH entre 6 et 8) sans abrasif.
  • Rincez de nouveau à l’eau claire du robinet. Utilisez de l’eau chaude (40°C). 

Attention : Ne jamais nettoyer les profilés ni les vitrages à la lumière directe du soleil, à des températures trop basses ou trop élevées.  

Aluminium

Produits interdits : Ammoniac, eau de javel, alcool méthylique, alcool éthylique, acétone…
Produits conseillés : de l’eau avec un détergent doux. 

 PVC

Produits interdits : Ammoniac, eau de javel, alcool méthylique, alcool éthylique, acétone…
Produits conseillés : de l’eau avec un détergent doux suffit. Notre conseil: Schüco Easy Care (existe pour PVC lisse et pour PVC structuré)

Dans des espaces fumeurs : La couche supérieure en acrylique du film structuré peut être affectée par les substances qui sont libérées lors de la combustion du tabac. Conséquence possible : jaunissement du film, surtout pour les couleurs claires. Dans un espace humide (comme une cuisine), ce risque est encore plus important. Cet effet de coloration par la fumée sur un film structuré ne tombe pas sous la garantie d’usine. Un nettoyage régulier des fenêtres peut empêcher le jaunissement. 

Bois

 En général, les châssis et portes en bois doivent être repeints tous les 6 ou 7 ans, que la peinture soit transparente ou opaque. Ce conseil est donné à titre indicatif et variera en fonction de l’exposition au soleil, à la pluie, au CO2… et de la fréquence de vos entretiens réguliers. Les couches de finition en teinte foncée ont une plus grande résistance au rayons UV.

Attention : les volets et fenêtres se trouvant sur le même plan que la façade ou sortant hors de la façade demandent un entretien plus fréquent : tous les 3 à 5 ans.


Entretien annuel

 Vérifiez chaque année l’état de la peinture de votre menuiserie en bois. Si la peinture est en bon état, il suffira de nettoyer vos châssis.

Traitement préventif

 Vous pouvez traiter les surfaces où la peinture est endommagée ou détériorée, notamment sur les parties fortement exposées. Ne pas procéder à cet entretien préventif à temps, c’est exposer vos menuiseries en bois à des détériorations plus profondes de la couche de protection, entraînant à terme des travaux de rénovation plus longs et plus couteux.

Procédez comme suit :

  • Poncez légèrement la surface abimée avec une éponge abrasive (grain 180)
  • Ne jamais mettre le bois à nu (si c’est le cas, reportez-vous au chapitre « entretien curatif »).
  • Bien dépoussiérer et dégraisser les parties poncées.
  • Appliquez une nouvelle couche de peinture au pinceau.
  • Appliquez le produit d’entretien sur les parties de fenêtre qui ne doivent pas être traitées d’une nouvelle lasure ou de peinture.

IMPORTANT :  Il est essentiel que la menuiserie en bois soit totalement sèche et que la température ambiante, de jour comme de nuit, soit supérieure à 10°C. Ne pas peindre en plein soleil.

 Traitement curatif

 Quand ?

  • Le bois nu est visible à certains endroits
  • Des bulles sont visibles dans la couche de finition.
  • La peinture s’écaille
  • Des fissures sont visibles dans le bois

Contrairement à l’entretien préventif, l’élément de menuiserie doit toujours être traité dans son entièreté, intérieur et extérieur, avec une attention toute particulière accordée aux parties fortement exposées.

  1. Poncez toute la surface jusqu’à la mise à nu du bois. Ne pas utiliser d’abrasif constitué de fer qui peut provoquer des taches de rouille, ni utiliser des produits pour décaper la peinture. Ces derniers sont absorbés par le bois et continuent, par la suite, à dissoudre partiellement ou totalement la nouvelle couche de peinture.
  2. Bien dépoussiérer et dégraisser.
  3. Appliquez une couche de fond sur l’ensemble de la menuiserie
  4. Laissez sécher une nuit.
  5. Appliquez au pinceau un traitement insecticide et fongicide sur les fissures présentes dans le bois afin de protéger les zones très sensibles à l’humidité.
  6. Laissez sécher une nuit.
  7. Appliquez au pinceau une première couche de lasure ou de peinture.
  8. Laissez sécher la nuit.
  9. Poncez légèrement les fenêtres et portes peintes à l’aide d’une éponge abrasive (grain 180).
  10. Bien dépoussiérer et appliquez une deuxième couche de lasure de finition au pinceau.
  11. Laissez sécher une nuit.
  12. Poncez légèrement pour la deuxième fois et dépoussiérez bien.
  13. Appliquez une troisième couche de lasure de finition au pinceau.

 

Points importants particuliers

Lors de la première exposition et lors de la pose ou du stockage, on peut voir apparaître un voile ou une tache blanchâtre sur les portes et fenêtres en bois. Ces taches disparaissent complètement après séchage, mais cela peut prendre un certain nombre de jours, voire un peu plus. Cela peut aller jusque deux mois suivant la saison. Il ne faut ni les toucher ni les traiter avec aucun produit.

Des fissures provoquées par le vent peuvent se produire dans tous les types de bois. Ces fissures n’affectent pas les caractéristiques fonctionnelles de la menuiserie (durabilité, stabilité, résistance mécanique…). Ces fissures ne sont pas un défaut de produits et peuvent être effacées le plus souvent par une finition soignée.

Une porte en bois est et reste un produit naturel. Le bois absorbe l’humidité et peut éventuellement se déformer. Dans la période qui suit la pose, pendant au moins un mois, il est conseillé de fermer jour et nuit votre porte en bois avec la serrure à trois points, c’est-à-dire à double-tour. La déformation du montant de porte côté serrure n’est jamais sous garantie.

Les portes en bois ne peuvent être automatisées qu’après un an, sous peine d’être exclue de la garantie d’usine.

Les doubles portes doivent être équipées le plus rapidement possible d’une gâche en acier inoxydable en bas, là où le verrou est placé.

Dans les nouvelles constructions, où l’ambiance est plus humide, il faut veiller à une très bonne aération en ouvrant les fenêtres pendant la journée.

Des doutes ? Consultez-nous. Nous vous donnerons plus d’astuces et de conseils.


ENTRETIEN DE LA QUINCAILLERIE, DES PIÈCES MOBILES ET DES JOINTS

Les pièces mobiles

Huilez 1 fois par an les paumelles, la quincaillerie et les autres éléments mobiles, avec une goutte d’huile sans acide.
Utilisez pour la serrure avec cylindre de la poudre de graphite micronisé (pas d’huile), appliquez la poudre sur la clé et insérez-la ensuite dans la serrure.

Les joints et les évacuations d’eau (conduits et petits trous)

Vérifiez les joints 2 fois par an. Au cas où ces joints se seraient enlevés, vous pouvez les repousser facilement et les fixer avec de la colle rapide.
Libérez aussi, si nécessaire, les conduits et trous de drainage (de sable, de poussière et de feuilles).

PVC /  Assemblages d’angle

Contrôlez 1 fois par an la couleur des soudures (assemblages d’angle). Là où cela semble nécessaire, la soudure doit être retouchée avec un stylo de retouche. Disponible sur commande.

Comment nettoyer les poignées, les tirants de porte et autre quincaillerie décorative ?

Il est conseillé de nettoyer la quincaillerie de porte au moins 2 à 3 fois par an. En fonction de votre lieu d’habitation, vous pourriez être amené à le faire chaque mois. Par exemple, si vous habitez en zone urbaine, industrielle, marine ou à proximité d’une rue très fréquentée. Pour ce qui est de la quincaillerie ne se trouvant pas exposée aux eaux de pluie, il est conseillé de la nettoyer plus souvent.

Comment nettoyer la quincaillerie en aluminium, laiton bronze, laiton poli, nickel mat et aspect acier inoxydable ?

Nettoyez la quincaillerie avec un chiffon doux et de l’eau chaude savonneuse. Utilisez uniquement un détergent neutre dilué (pH entre 6 et 8).
Rincez à l’eau claire et séchez avec un chiffon non pelucheux.

Comment nettoyer la quincaillerie en acier inoxydable ?

Commencez par les conseils d’entretien repris ci-dessus.
Si cette méthode ne suffit pas, vous pouvez utiliser les moyens repris ci-dessous. Les moyens sont énumérés suivant le degré de ténacité des taches.

  • Un solvant organique qui ne contient pas de chlore. Par exemple l’acétone, l’alcool méthylique.
  • Cirez la surface doucement avec un nettoyant pour vitrage ou une pâte de carbonate de sodium et de l’eau.
  • Utilisez des nettoyants commerciaux. Appliquez soigneusement les instructions du fabricant.
  • Toujours nettoyer et frotter dans le sens des lignes de polissage.
  • Toujours rincer avec de l’eau chaude claire et essuyer avec un chiffon non pelucheux.

A éviter :

  • Tout contact de la quincaillerie avec du mortier, de l’eau de ciment, etc. pendant la phase de construction. Ces produits sont très corrosifs.
  • L’utilisation d’une brosse métallique, de laine d’acier ou d’autres matériaux abrasifs.
  • L’utilisation d’agents contenant du chlore.
  • Le nettoyage de la quincaillerie lorsqu’elle est exposée aux rayons du soleil

Les vitrages

Le nettoyage normal du vitrage se fait avec de l’eau claire en quantité suffisante, à laquelle vous pouvez ajouter un peu de détergent neutre ou un autre produit commercial adapté. Utilisez éventuellement des solvants comme l’acétone, la méthyéthyl cétone ou de l’ammoniac pour enlever les marques de doigts et les taches de graisse. Assurez-vous que ces produits n’attaquent pas vos châssis ni les joints de silicone.

Ne jamais utiliser de produits abrasifs, de matières alcalines ou de solutions acides et certainement pas de solutions à base de chlore ou de fluor, ceci afin de protéger les silicones, les finitions de bord du vitrage isolant, les films intermédiaires du vitrage feuilleté, la fenêtre et les façades. Evitez aussi les produits contenant de l’acide fluorhydrique ou des dérivés fluor.

Les condensations

En remplaçant vos anciens châssis, vous avez opté pour des châssis avec une étanchéité à l’air nettement supérieure à vos anciens châssis. Vous devez donc penser à aérer correctement vos pièces et particulièrement les chambres, la cuisine et la salle de bain. A défaut d’un renouvellement d’air suffisant, l’humidité relative va augmenter dans votre habitation jusqu’à l’apparition de condensation sur vos vitres et châssis (durant la nuit). 

La condensation sur un châssis isolant révèle une humidité relative trop élevée, causée le plus souvent par un mauvais cycle de chauffage jour/nuit et une aération insuffisante. Elle peut être suivie par l’apparition de moisissures ou champignons sur le plafonnage. Si vous rencontrez ce type de phénomène, il est conseillé d’appeler un professionnel pour trouver l’origine du taux d’humidité trop élevé.

Une condensation sur la face de verre extérieur (à l’extérieur de votre habitation) peut apparaître. Ceci résulte de la rosée qui se dépose sur le verre extérieur. Ce phénomène apparaît avec des vitrages super isolants, qui ont la particularité de réfléchir la chaleur à l’intérieur de l’habitation. La face extérieure reste plus froide.

La condensation sur les faces externes et internes des châssis n’entre pas dans le cadre de la garantie. 

Nuages d’interférence 

Ce sont des taches colorées qui apparaissent sur le vitrage et qui changent de place quand on pousse dessus. Elles sont dues à la réfraction de la lumière. Elles ne nuisent en rien au vitrage et n’entrent pas dans le cadre de la garantie.

Casse thermique

Lorsqu’un vitrage est soumis à de fortes différences de température sur sa surface, il peut se briser. C’est le phénomène de casse thermique. Cette casse n’est pas couverte par la garantie.

Exemples de casse thermique :

  • Un coulissant : on recommande de laisser le vantail coulissant soit complètement ouvert soit complètement fermé.
  • Des stores extérieurs : on recommande de laisser les stores soit complètement ouverts, soit complètement fermés.
  • On déconseille fortement de coller des objets (poster, affiche) sur un vitrage, que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur.
  • On déconseille fortement de placer des objets ou des meubles trop proches d’un vitrage (divan, fauteuil..)
  • On déconseille fortement de couvrir complètement (à l’aide d’un plastique noir ou de frigolite…) la surface d’un vitrage à l’intérieur, même pour le protéger contre la saleté ou la chaleur ou pour obscurcir une pièce.
  • On déconseille de placer des appareils qui pulsent de l’air chaud vers la baie.
  • On conseille d’éloigner les appareils de chauffage tels que feu à pétrole, radiateur infra rouge, … 

Défauts dans le vitrage

L’observation des vitrages de l’intérieur vers l’extérieur se fait à une distance supérieure à 2m, à la lumière du jour et sans ensoleillement direct. L’angle d’observation correspond à une situation normale, à hauteur des yeux. Si, dans ces conditions d’observation, vous constatez des défauts, prenez contact avec nous.